Asalaïs Becvort

Harpiste

Pour introduire mon expérience des séances avec Fabienne : c’est la rencontre et l’échange de l’utilisation du corps à des fins musicales. Au fur et à mesure de nos séances, un élément essentiel à la pratique de la harpe s’est dégagé : la mobilité du corps par l’ancrage du bassin. Le travail de la stabilité du bassin m’a permis de libérer les jambes et les pieds (dont les mobilités sont très importantes pour l’utilisation des pédales) ainsi que le ventre, le buste, les bras et la tête. Notre travail autour de la harpe m’a amenée à comprendre et à sentir que pour qu’il y ait un maximum d’aisance et de mobilité, la présence d’une stabilité à un endroit donné est primordiale. Dans le cas de la harpe, cette stabilité se situe au niveau du bassin. Je fais une parenthèse ici sur le fait que la rencontre de la kiné avec la musique permet aussi d’approfondir et de mieux aborder des éléments qui peuvent être soulevés par notre formation de musicien, en focalisant l’attention non plus sur le rendu sonore (dans un premier temps) mais sur le ressenti physique. Changer l’angle de vue est très enrichissant pour la compréhension et l’intégration. Un second point me paraît illustrer notre travail : le souffle. A la harpe, le souffle peut très rapidement devenir inexistant : nous avons une capacité incroyable à pouvoir, jusqu’à un certain point, jouer en apnée… La stabilité du bassin a permis ce travail : le ventre pouvait alors s’occuper de respirer. Fabienne a proposé plusieurs exercices, dont voici deux exemples : jouer en soufflant dans une paille (pas facile pour une harpiste !) puis l’étape suivante fut de jouer en soufflant dans un ballon. Aussi, le ballon me permettait d’illustrer cette « quantité » de souffle dont mon corps avait besoin pour jouer. Je vais conclure avec quelques mots sur Fabienne : l’écoute du témoignage et des ressentis du musicien sont au cœur de son approche. Elle cherche avec nous, en échangeant, en écoutant, en expérimentant, en créant, à nous aider à mieux prendre conscience de notre équilibre corporel afin de nous exprimer musicalement.